Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : ww2 : mes maquettes et dioramas au 1/35
  • ww2 : mes maquettes et dioramas au 1/35
  • : Réalisation de dioramas au 1/35 traitants de la seconde guerre mondiale.
  • Contact
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 20:47

 

En avant pour les murs, je voulais tester une nouvelle méthode largement diffusée sur la toile : la technique du sel.

 

Je peins les murs avec un mélange de gris puis j'applique le sel au pinceau (dans une soucoupe je mets du sel + un peu d'eau)

 

Photo0509

 

Une fois sec, j'applique ma couche de peinture, n'ayons pas peur des mots c'est horrible!!!

 

Photo0510

 

En vérifiant sur le net, à priori, il faudrait plutôt déposer des gouttes d'eau sur la batisse puis venir souder le sel sec sur ces gouttes, ceci afin d'éviter d'avoir les traînées comme on le voit sur la photo. Peut être que l'utilisation de peintures enamel peut éviter cela aussi? Dans mon cas, un bombage de vernis mat tamiya et par magie tout devient homogène.

 

Petite éclaircie à l'aérographe aux centres des panneaux et application d'un très léger filtre d'ocre jaune pour renourrir la couleur.

 

Moment fatidique, le retrait du sel... :

 

Photo0512

 

Photo0511

 

Photo0516

 

Avec un mélange de gris payne, de terre ombre naturelle et une pointe de blanc (huiles), je viens enduire toute la surface des murs avec un pinceau brosse puis une fois entièrement recouvert, je l'essuye immédiatemment au sopalin en tirant vers le bas, une fois le plus gros enlevé, j'imbibe très légèrement le sopalin de diluant et j'essuye délicatement cette fois ci le restant.

 

Photo0527-copie-1.jpg

 

Les briques sont en cours.

 

Photo0531.jpg

 

Suis un brossage à sec léger de chaque coloris.

Une fois sec, je passe un filtre assez fluide d'huile sur toute la surface (mélange noir + terre ombre brûlée).

J'emploi ce même mélange mais non dilué pour faire des traînées : j'utilise pour cela un pinceau brosse que j'essuye fortement sur un sopalin puis j'applique aux endroits stratégiques (sous les fenêtres, écaillures...), j'étire ensuite avec un coton tige.

Deuxième brossage à sec pour atténuer l'effet de salissure.

 

Photo0533-copie-1.jpg

 

Photo0535.jpg

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 22:08

En avant pour les bâtiments!

 

Pour commencer, le toit de l'écurie en humbrol 66.

 

Une fois sec, j'imbibe de diluant et je passe des traînées de peinture à l'huile plus ou moins aléatoirement. Ici 7 couleurs (bleu outremer, ocre jaune, blanc de titane, terre ombre naturelle, gris payne, terre verte et brun van dick).

 

Photo0485.jpg

 

Une fois étalé et sec.

 

Photo0487

 

J'effectue un brossage à sec d'humbrol 66 + blanc puis j'applique de très nombreux jus ardoise par ardoise et superposés. Mon aquarelle d'enfant est bien atténuée mais on devine encore les zones de couleur.

 

Photo0497.jpg

 

Application d'un filtre gris payne, puis je tire des noisettes d'huile (ocre jaune, blanc, terre ombre naturelle).

 

J'applique ensuite au pinceau un mélange de colle à bois et d'eau aux jonctions des ardoises sur lequel je dépose un mélange de deux flocages coupés très finement, après séchage je passe un jus d'huile terre ombre naturelle sur cette mousse.

 

Pour ne pas faire un doublon avec le diorama de Cédric : http://moadib-diorama.over-blog.com/article-diorama-n-2-troupes-russes-en-pologne-1944-final-56484565.html, je me suis mis en tête de tâcher de reproduire du lichen. Après observation sur photos, il me faut 2 couleurs, un jaune pour les lichens vivants et un gris pour les anciens séchés (je fais 2 mélanges d'huile afin d'obtenir plusieurs nuances de ces 2 coloris). Je dépose des noisettes que j'étire légèrement à sec.

 

 Une fois les 2 coloris terminés, je brosse à sec la mousse avec un mélange de vert pré humbrol 80 éclairci au jaune 154 avec un poil de blanc. Je brosse ensuite quelques ardoises avec ce même mélange pour simuler des mousses rampantes.

 

Photo0524.jpg

 

( La suite après séchage)

 

LES TUILES :

 

Après la teinte de base, légère éclaircie à l'aérographe.

Quelques tuiles sont peintes dans divers coloris puis j'enduis entièrement la surface à l'huile pure (terre ombre naturelle) immédiatement essuyée au sopalin.

J'effectue ensuite 2 brossages à sec : un premier très appuyé d'orange clair puis un second plus léger de rose très clair. 

Je tire ensuite des micros noisettes de 3 couleurs à l'huile (jaune, blanc, terre ombre naturelle).

Pour finir, passage d'un filtre mélange noir / terre ombre naturelle. Avec le même mélange mais non dlué, je frotte avec un pinceau brosse fortement essuyé au préalable sur le sopalin pour simuler les grosses traînées.

Je viens ensuite coller quelques morceaux de deux flocages coupés finement sur lesquels je passe un léger jus de terre d'ombre naturelle.

 

Photo0538.jpg

 

Photo0539.jpg

 

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 00:38

Voici arrivé le moment autant attendu que redouté de refermer définitivement la "boîte".

Appréhension justifiée!! C'est la galère, le bon emboitement originel est ici faussé pour diverses raisons dont notamment les plaques de blindage additionnel trop épaisses qui écartent la carrosserie supérieure.

Second constat : les coffres latéraux et leurs supports en photodécoupe n'apportent rien de plus que le plastique dans cette configuration fermée si ce n'est pimenter d'avantage l'opération.

 

Pour ces 2 raisons, il faudra un bon travail de mastiquage au putty sur le pourtour.

Entre les 2 parties de carrosserie, un léger décalage de profondeur m'oblige à mastiquer avec de la glue en gel, plus facile à travailler pour le coup.

 

Pose du coton pour protéger la peinture de l'intérieur.

Il n'y a plus qu'à.

 

 Photo0444.jpg

 

Voilà le camouflage terminé : le rendu n'est pas parfait mais pour mon premier je m'en contenterais.

Concernant l'étanchéité du coton, nickel, il y a  juste quelques poils à décoller et quelques retouches au pinceau.

En voulant effacer les projections de peinture du brun et du vert, j'ai trop éclairci mon sable (dunkelgelb). 

 

Photo0462.jpg 

 

Pour corriger la teinte du sable, je mets un filtre terre ombre brûlée et j'insiste bien dans les recoins et sur le train de roulement.

 

Photo0470.jpg 

 

La patine peux enfin commencer ; premier camouflage, j'improvise... : je voulais tenter de brosser légerement le centre de mes bandes pour casser la monotonie de la teinte. Je repasse ensuite un très léger filtre de terre ombre brûlée.

 

Photo0476.jpg

 

Les fameuses noisettes, je ne mets que 3 couleurs pour l'instant, je m'occuperais des teintes rouilles plus tard.

 

Photo0478.jpg

 

Photo0479.jpg

 

Photo0480.jpg

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:27

Mise en place du système électrique de mise à feu des roquettes en carte plastique et étain.

 

Photo0418.jpg

 

Mise en place (simplifiée) des éléments de la radio (il manque la batterie notamment mais pas assez de docs) : câble d'alimentation, d'écouteurs, de l'antenne radio et du combiné.

 

Photo0421.jpg

 

Mise en place des nombreux periscopes

 

Photo0427.jpg

 

Photo0429

 

Photo0430

 

Photo0435

 

Drapeau à croix gamée fait avec un morceau de papier mouchoir pour planquer un mauvais ajustement des fusils dans leur rak (plaques de blindage adittionnel certainement trop épaisses). Ce type de drapeau servait à s'identifier auprès de l'aviation.

 

Photo0434

 

Photo0439.jpg

 

D'autres "ustensiles" sont à venir, je les mettrais au dernier moment ; il ne reste plus qu'à fermer la boîte.

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:20

L'habitacle

 

Brossage à sec de gris humbrol 67 + blanc , suivi d'un autre plus léger de revell 84 +noir. Quelques retouches au pinceau de ce dernier mélange, et quelques coups de crayon graphite.

 

Photo0311.jpg

 

La banquette d'origine ne donne pas très envie...

 

Photo0326.jpg

 

Elle sera donc refaite ; le boudin de couture est fait avec un fil de fer fin, tous les autres plis sont simulés via ponçage. Côté peinture, elle sera peinte de base d'un mélange de 186 humbrol + 84 revell, puis brossée au 186. Une première éclaircie de 62 suivie d'une deuxième de même teinte éclaircie au blanc, précèderont un filtre d'huile terre ombre naturelle.

 

Photo0307.jpg

 

Passage d'un filtre d'huile terre ombre brûlée léger sur toute la surface (la banquette n'est là que pour la photo).

On dépose dans le frais de grosses gouttes de ce même mélange mais plus riches en pigments sur l'antidérapant aux zones les plus fréquentés pour commencer à simuler l'oxydation .

 

Photo0334.jpg

 

Quelques jus seront à prévoir mais j'attendrais la patine définitive de l'extérieur pour pouvoir adapter.

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:18

Mon camion à chopé la varicelle!!!! Pas de panique, j'ai le traitement adéquat!!!

 

Photo0402.jpg 

 

Je trempe un pinceau brosse dans l'essence F que j'essuie ensuite sur un sopalin afin qu'il soit à peine humide, puis je tire vers le bas les noisettes afin de créer des coulées : graisse (brun van dick) oxydation (terre de sienne brûlée) poussière et terre (blanc jaune)... : ceci afin de simuler les effets de la pluie.

 

Sur la photo on voit bien le capot traité alors que les ailes sont encore vierges.

 

Photo0403.jpg

 

La cabine complète.

 

Photo0422.jpg

 

Photo0424.jpg

 

Photo0449-copie-1.jpg

 

La caisse du plateau : l'effet est rendu brillant par les huiles et devrait disparaitre au fil des jours. S'il persiste, une couche de vernis mat gommera tout ça.

Les dernières retouches de "brun noir" appliquées la veille ont en partie disparue sous l'effet du diluant. Il conviendra donc de faire quelques retouches de ce coloris avant de passer aux jus.

 

Photo0423-copie-1.jpg

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:14

1ere étape avec du brun, le pinceau est imbibé de diluant contrairement à la carrosserie car il faut des tâches bien étalées.

 

Photo0358.jpg

 

 Eclaircie des ecaillures en ocre jaune

 

Photo0359

 

1er fondu réalisé en brossage à sec toujours d'ocre jaune entre les planches et donc par conséquent entre les ecaillures. On voit bien la différence avec l'intérieur qui n'a pas encore été brossé.

 

Photo0371.jpg

 

Apllication des filtres : (mon plan de départ visant à utiliser du terre ombre naturelle pour les parties bois s'avère trop s'éloigner du ton de la carrosserie : on oubli)

Après quelques heures de marasme et de tests infructueux, je me rends compte qu'il aurait fallu un intermédiaire entre le brun noir et l'ocre jaune qui est à mon gôut beaucoup trop flashi et donne l'impression de frottements récents sur toutes les surfaces du bois (peu crédible).

   

Je décide pour cela d'atténuer mon jaune pétant en redefinissant les contours avec le mélange brun noir déjà cité ; qui est devenu presque invisible, à l'aide d'un pinceau très fin et d'une peinture assez fluide pour ne pas créer de surépaisseur. 

Une fois sec, je décide d'appliquer des filtres terre ombre brûlée comme pour la tôle ceci pour ne pas créer trop de distortion entre la partie bois et métal.  

Je fais plusieurs passages afin de bien assombrir mon jaune et j'insiste bien vers les charnières pour faire office de jus.

 

Photo0378.jpg

 

Assez rapidemment, j'essuye le surplus en surface à l'aide d'un sopalin très très légèrement imbibé d'essence F.

 

Photo0379.jpg 

 

Le jaune à bien bruni et s'incorpore beaucoup mieux au tout. Il conviendra d'en repasser néanmoins quelques touches afin de simuler les ecaillures plus recentes, ce que j'effectuerais au tout dernier moment de la patine.

 

J'imagine le plateau fortement usé par la fréquence de chargement de matériel.

Je commence par un brossage à sec sur toute la surface du mélange brun noir, puis je reprends les mêmes etapes que pour le reste du bois, si ce n'est que l'usure ici sera nettement plus prononcée. Quelques retouches d'ocre jaune pour contraster les anciennes qui ont brûnies sous l'effet des jus, et c'est fini pour le bois. 

Je souligne les ridelles avec 2 types de crayon papier : un premier de 9B puis un 2eme passage de B.

 

Photo0391.jpg

 

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:10

Après séchage du brossage, on peux passer aux filtres d'huile : ombre brûlée pour les parties metalliques et ombre naturelle pour les parties bois, il sera appuyé sur les parties en reliefs pour faire office de premier jus. 

 

Terre ombre brûlée sur les parties métalliques

Photo0339.jpg

 

Terre ombre naturelle sur le bois

Photo0341.jpg 

 

On peux ensuite passer aux eraillures avec une couleur proche du jus mais un peu plus sombre. Ceci simulera les éclats de peinture laissant apparaitre l'antirouille qui à priori brunissait assez vite une fois apparent.

Pour ce faire j'utilise un mélange de noir + revell 84 que je passe avec un pinceau fin. Quelques traits fins seront tirés sur les parties saillantes, pour les zones plates, j'essuye le pinceau sur un sopalin et procède un peu comme un brossage à sec pour tirer quelques pigments comme on peux le voir sur le capot.

 

Photo0350.jpg

 

Photo0351.jpg

 

Photo0364.jpg

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 12:02

Pas le choix, sur ce véhicule, il faudra peindre l'intérieur avant de procéder à la fermeture définitive de la caisse et donc à la peinture extérieure : ça ne va pas être simple!

 

L'intérieur est peint avec un mélange de xf59 + xf3 + blanc  

On commence la patine avec un brossage à sec d'humbrol blanc avec une pointe de 94 puis un 2eme passage plus sporadique de blanc pur. 

Etant donné que je n'ai pas pris de photos de la couleur de base uniquement, j'ai brossé la banquette de gauche pour montrer la variation.

 

Photo0263-copie-2 

 

Quelques photos des eraillures avant de mettre un filtre terre ombre brûlée.

 

Photo0289.jpg

 

 

 

Photo0293.jpg

 

Photo0294.jpg

 

Photo0304

 

Application d'un filtre d'huile terre ombre brûlée

 

Photo0314

 

Photo0315

 

Photo0317

 

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 11:58

L'éclaircie est à présent bien fondue, on peux appliquer les décalcomanies puis passer à la patine.

On commence par un brossage à sec d'un mélange humbrol 67 + 77 avec du blanc.

 

Sur cette photo seule la cabine est brossée pour montrer la différence avec l'étape précédente.

 

Photo0330.jpg

 

Même chose vu du devant

 

Photo0328.jpg

 

On passe au reste (caisse chassis etc...)

 

Cette photo montre bien l'étape du brossage, ici les 2 panneaux de gauche ont été brossés, celui de droite attends son tour ; mes craintes concernant la gravure du bois sont envolées, il ressort bien au brossage. 

 

Photo0331.jpg

 

Photo0332.jpg

 

Brossage terminé. 

 

Repost 0
Published by bubblemaquettes.over-blog.com bubble bubblegum - dans Varsovie 44 : 4eme dio
commenter cet article